Un 35e Tournoi pee wee de Saint-Hubert réussi

 

 
 

HOCKEY. Les neuf équipes locales de Saint-Hubert n'ont pas fait compétition au Canadien et au Super Bowl dimanche, n’étant pas parvenus à participer aux finales, mais le 35e Tournoi de hockey provincial pee wee de Saint-Hubert, présenté au complexe sportif Rosanne-Laflamme du 28 janvier au 7 février, a tout de même été un véritable succès.

 

Aidées par une température presque parfaite pour se rendre chez nous, les 50 équipes participantes dans les catégories BB, CC, A, B et C sont reparties satisfaites de leur expérience hubertine.

 

«Nous avons eu un tournoi chaleureux, avec des centaines de familles qui manifestaient avec beaucoup d'entrain, commente François Fournier président du tournoi pour une 3e fois. Nos bénévoles ont encore une fois fait du bon travail. Sur la patinoire, le talent était assez partagé; aucune organisation n'a dominé les titres de champions, ce qui est sain pour un tel événement.»

 

Match spectaculaire mais crève-cœur pour les Jets CC

 

Au moment de l'entrevue, le clou du spectacle avait impliqué l'une des équipes locales, les Jets de Saint-Hubert, catégorie CC.

«Ils ont raté la finale par très peu, soulignait François Fournier. En matinée [dimanche], ils menaient leur demi-finale 2 à 0 en début de 3e période contre les Aigles de Gatineau, mais leurs adversaires ont trimé dur et ont égalisé la marque avec 20 secondes à jouer. En supplémentaire, le gardien des Jets, un jeune d'origine russe, a multiplié les arrêts clés pour amener son équipe en tirs de barrage, qu’ils ont finalement perdu 1 à 0. C'était du beau hockey intense et spectaculaire; tous ont aimé.»

Publicité - Lire la suite de l'article ci-dessous 

Le président a aussi apprécié le parcours des Bombardiers et des Jets dans le B.

«Nos deux équipes avaient bien débuté leur tournoi avec deux victoires mais en matchs éliminatoires, elles se sont butées à leur bête noire, les Cascades de Chambly, qui se sont rendus en finale.»

Au total, les équipes locales ont accumulé 12 gains et autant de défaites, dont deux en demi-finale.

 

"Monsieur Laraque"

 

Le tournoi avait bien débuté avec la présence de l'ex-joueur du Canadien, Georges Laraque.

«Il a été "Monsieur Laraque", c'est à dire disponible, jovial, exubérant, disponible pour les enfants qui ne cessaient d'aller à sa rencontre, souligne le président du Tournoi. C'était plus qu'une mise au jeu officielle avec lui; c'était un happening qui a fait la joie de plusieurs jeunes en lever de rideau.»

 

Sur la patinoire, il est devenu évident pour François Fournier que la qualité des hockeyeurs est constamment à la hausse.

 

«Les jeunes patinent plus vite et sont influencés par les joueurs professionnels. Les défenseurs qui voient les P.K. Subban et Erik Karlsonn supporter l'attaque tentent de faire la même chose. Un heureux changement est aussi évident: les jeunes jouent de plus en plus proprement. Les nombreux programmes de sensibilisation sur les commotions cérébrales ont porté fruit. Il n'y a à peu près plus de coups à la tête, et c'est tant mieux», conclut-il.

 
 

Commanditaires

Olivier Ford
Holliday Inn Longueuil
Cage aux sports
Mustangs Olivier Ford
Desjardins - Caisse de St-Hubert

Dernières nouvelles